Les aides au déménagement.

⇒ La CAF

La prime de déménagement est destiné aux familles nombreuses qui déménagent quand leur foyer s’agrandit. Vous devez remplir trois conditions pour en bénéficier dans les 6 mois qui suivent votre déménagement :

  • vous avez au moins trois enfants à charge (nés ou à naître) ;
  • votre déménagement a lieu entre le 1er jour du mois civil qui suit la fin de votre troisième mois de grossesse et le dernier jour du mois précédant le 2e anniversaire de votre dernier enfant ;
  • vous avez droit à l’Alf pour votre nouveau logement.

Montant (à compter du 1er avril 2018)

Le montant de la prime versée par la Caf est égal aux dépenses réellement engagées pour le déménagement, dans la limite de 988,61 euros pour 3 enfants à charge (82,38 euros par enfant en plus).

Il faut faire la demande de prime dans les 6 mois qui suivent le déménagement, en fournissant à la Caf une facture d’un déménageur (acquittée) ou des justificatifs de frais divers, si vous avez effectué votre déménagement vous-même (par exemple location de voiture, frais d’essence…).

⇒ Service Public

Le fonds de solidarité pour le logement (FSL), a été créé pour les personnes qui éprouvent des difficultés pour accéder à un logement, cette aides peuvent vous servir aux dépenses liées à l’entrée dans un logement (dépôt garantie du 1er loyer, l’achat de mobilier, frais de déménagement, etc…). Pour savoir si vous pouvez bénéficié de cette aide vous devez vous renseignez auprès de votre assistante social de la CAF, conseil départemental ou du CCAS de votre commune.

⇒ Entreprise Privée hors secteur agricole de plus 10 salarié.

L’aide Mobili Pass, vous permet de financer les dépenses occasionnées lors d’un déménagement,  dans le cas d’une mutation interne ou embauche. L’aide déménagement se présente sous la forme d’une subvention de 2200 euro ou d’un prêt pouvant aller jusqu’à 3500 euro taux d’intérêt nominal annuel 1% remboursable en 36 mois maximum.

Pour être éligible pour cette aide, vous devez respectez aux conditions suivantes :

  • être salarié d’une entreprise privée non-agricole de 10 salariés et plus,
  • occuper un poste permanent ou temporaire,
  • être dans l’obligation de changer de logement ou d’en prendre un second suite à votre embauche ou après un changement de lieu de travail au sein de votre entreprise.
  • la distance entre votre ancienne et votre nouvelle résidence doit être supérieure à 70 km,
  • le nouveau logement doit être une location,
  • le revenu fiscal de référence N-2 (ou N-1 s’il est plus favorable) du ménage ne doit pas dépasser les conditions de ressources PLI (Prêt Locatif Intermédiaire).
  • Les dépenses prises en charge par l’aide Mobili-PASS